Slam-analyse

Depuis 2018, Florence Lautrédou a développé la Slam-analyse, une approche créative d’expression des émotions, à toutes fins de désactivation cathartique. Elle la met en scène en tant que conférencière sur des thématiques ad hoc en individuel, en groupe, en séminaire d’entreprise.

En tant que coach, elle anime aussi des ateliers afin de permettre aux participants d’intégrer cette pratique créative à leur vie personnelle et/ou professionnelle, en rédigeant et déclamant leurs propres slams. La Slam-analyse renforce la qualité de présence, le charisme, l’assertivité. C’est une façon ludique de travailler sa prise de parole.


Heureuse d’avoir slammé au Glint, un concept nouveau et une soirée magique organisée par Mélanie Reumaux, amie merveilleuse qui ouvre régulièrement la scène des Grands Voisins (Paris 14eme) à ceux qui veulent raconter leur histoire, vibrer et faire vibrer. C’est poétique, ludique, cathartique.


1,5°, 3°, 6°C ? … Jusqu’où va- t-on faire chauffer la terre et est-ce vraiment le problème des générations futures ? Pas si sûr.
Témoignage de Pascale Pibot : « Merci à Florence Lautrédou de m’avoir permis de mettre en pratique la Slam Analyse. Cela fait du bien d’exprimer sa colère de cette façon. On est plus constructif quand on s’apaise à l’intérieur… »


La joie se fait oublier ces jours-ci, et pour cause… Pas de quoi rire ? Si, justement, l’arrivée du printemps !


La joie se fait oublier ces jours-ci, et pour cause… Pas de quoi rire ? Si, justement, l’arrivée du printemps !

« Hashtag #HimToo » : à l’occasion de l’Université d’été 2018 du MEDEF, un Slam pour les hommes


Se battre ou s’ébattre ? La question pour 2019


Être enfant c’est être présent. On a tendance à l’oublier en passant à l’âge adulte. À cet âge où le passé et le futur importent plus que le présent. Ruben Perez nous invite à retourner à l’enfance avec un regard d’adulte.


Adieu cougar et tous les autres, passés et à venir. Un monde d’humains sans vie autour, est-ce cela que nous voulons ? Une réflexion de Pascale Pibot pour Slam-analyse.


Avant Noël, variation sur le sucré-salé ou comment le sucre, ce faux-ami, s’infiltre dans nos menus pour mieux nous rendre accros. Malades du sucre de tous les pays, unissons-nous !


Le pouvoir d’achat au coeur du débat, c’est vraiment ça ? Variation saisonnière de Pascale Pibot en ce début d’année… et de soldes 🙂


De moi, pour moi, à moi, le selfie ! Qui est le requin de qui ? Briller à l’extérieur ne remplacera jamais le cœur à cœur. Et si on lâchait nos téléphones…


En automne, fleurissent les congrès professionnels de tous horizons. Parfois on s’aperçoit qu’on fait fausse route ou qu’on n’a plus envie… L’occasion de transformer une incapacité en opportunité !


Le slam des mots maux : ou comment à force de balbutier des banalités, nos pensées s’amollissent en une confusion tiède. Vive le langage neuf, vive les mots qui sonnent vrai, à partir du cœur.


« L’Absence » de Pascale Pibot. Rien n’est éternel, surtout pas ceux qu’on aime. Ne faisons pas comme s’ils faisaient partie du décor de nos vies. Sachons les apprécier au présent.

Avec le sourire évidemment, le Slam du Psy-show-pathe : ou comment les modes psy peuvent conduire à l’abus de pathologies auto-décrétées. La vraie souffrance ne s’habille pas en fashion concepts !


Alors que se refermait l’édition 2018 de la Foire Internationale d’Art Contemporain, pourquoi ne pas envisager la Beauté des choses sous un angle plus personnel ? Le Beau… qui seul provoque l’émotion. À slamer !

Shooter ou éduquer, même combat : ou comment une idée lancée de façon démagogique à l’issue d’une énième tuerie dans une école américaine peut pervertir la notion même d’éducation. Vive l’humanisme face à la brutasse.


« Ma Voisine » de Pascale Pibot. Une bouffée d’oxygène, une chose simple mais tellement précieuse… Inspirons à fond, soyons vivants.

Le Slam de la femme : ou comment le décentrage et la passion de séduire limite les femmes dans l’expression de leur puissance individuelle et collective. Vive les reines et les exploratrices pour oser du féminin qui inspire.

Hashtag #HimToo : ou comment l’excès de blâme tue le blâme. La voie la plus sûre vers une victimisation contre-productive des femmes, propre à renforcer le phénomène qu’elles combattent. Vive l’intelligence au-delà de l’esprit de vengeance.

Mamoudou Gassama ou le héros migrateur : survie et baraka, ou comment le courage illumine un destin qui s’inscrit dans une tragédie banale. Quitter ses racines, vivre l’enfer et ressusciter dans la lumière, bravo l’athlète du cœur !

*****

02 novembre 2018 – « Slam sur divan » dans Les Échos Weekend

Le Slam contre l’oubli ou pire, l’indifférence. Voir aussi l’article du Monde.fr