"Coach ou psy, il faut choisir"

Lorsque le coach entend certains propos manifestant

une souffrance profonde, ses clignotants doivent s'allumer. Cela relève-t-il du coaching ou de la psy ? Ne faut-il pas un autre type de travail ? C'est au coach de pointer la différence, rappelle Florence Lautrédou. D'abord, parce que ce n'est pas à l'entreprise de payer la résolution de souffrances personnelles profondément ancrées, ensuite parce qu'il a aussi tout intérêt à le faire : les effets du coaching seront en retour amplifiés une fois ces problèmes résolus.  

FLORENCE LAUTRÉDOU

Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen